Thermographie infrarouge : « Le prix n’est plus un frein » – Jean-Michel Catherin (TESTOON)

en partenariat avec :

La thermographie infrarouge se démocratise de plus en plus auprès des professionnels du bâtiment, thermiciens en tête. Une technologie dont le prix n’a cessé de décroître tandis que des fonctionnalités s’ajoutaient. Jean-Michel Catherin, fondateur de TESTOON, décrypte les dernières tendances et innovations en la matière.

 

Développé par FLIR, cet accessoire transforme un smartphone en caméra thermique.

Comment évolue la thermographie infrarouge dans le domaine de l’audit énergétique ?

Les applications sont de plus en plus larges, ce qui change la façon dont les utilisateurs emploient cette technologie pour faire des vérifications sur les bâtiments. Le chauffagiste s’en sert pour rechercher des anomalies dans un système de chauffage, des systèmes de planchers chauffants qui fonctionnent mal ou encore des fluides dans les radiateurs. De même, un professionnel qui pose de l’isolant s’en sert pour montrer à ses clients les défauts d’isolation. Les architectes et bureaux d’études eux aussi utilisent des caméras pour renforcer le dialogue avec leur client. Une formation minimum d’un à trois jours est cependant recommandée afin d’interpréter correctement les données récoltées.

Beaucoup plus petits et légers qu’à leur début, les caméras thermiques ont fait l’objet d’une importante baisse des coûts. L’entrée de gamme démarrait à 10 000 euros il y a dix ans, puis à 5 000 euros cinq ans plus tard. Les professionnels en trouvent à présent à partir de 300 euros. Avec des modèles à tous les prix, les utilisateurs peuvent adapter le budget de la caméra à l’environnement économique et technique dans lequel ils interviennent.

L’image thermique s’intègre à présent dans d’autres appareils de mesure (multimètres, humidimètres, thermomètres…), offrant une assistance à l’utilisateur et une aide à l’investigation. Par exemple, un ingénieux détecteur/testeur multifonction des pathologies du bâtiment liées à l’humidité intégrant une image thermique est désormais proposée par Flir. Nous commercialisons également un accessoire qui transforme un smartphone en caméra thermique. Sa résolution de 160x120 est suffisante pour réaliser des vues rapprochées. Pour une image globale, les professionnels devront opter pour une plus haute résolution d’au moins 320x240.

Le manomètre DG 1000 est équipé d’un écran graphique tactile couleur.

Quelle est la dernière innovation en date à destination des thermiciens chez TESTOON ?

Pour la RT2012 nous lancerons d’ici la fin de l’année un nouveau manomètre pour les portes soufflantes BlowerDoor pour les mesures d’étanchéité à l’air dans le bâti. Ce modèle, le DG 1000, est équipé - pour la première fois - d’un écran graphique tactile couleur. Il dispose également de nombreuses fonctionnalités connectées pour transférer les données directement sur un ordinateur, sans câble.

Quels sont les avantages à passer par TESTOON pour s’équiper ?

Nous avons développé la connaissance du métier de nos clients, ce qui nous permet d'avoir une offre adaptée et de proposer le bon package de matériel. Notre site internet est organisé par boutiques-métiers : il y a la boutique du diagnostiqueur immobilier, la boutique du mesureur d'étanchéité à l'air, la boutique de l’électricien ou encore la boutique du contrôleur technique. Chaque catégorie de professionnels y trouvera une sélection de matériels appropriés et des guides de choix. Nous sommes également là pour les conseiller. Cette approche métier, unique sur le marché, nous permet de bien connaître les besoins des professionnels et également de les remonter vers les fabricants afin d’améliorer les matériels et logiciels proposés.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire