CITYLITY se donne les moyens de ses ambitions et lance sa nouvelle version d’application

Bilan

  • Plus de 13.000 téléchargements partout en France
  • Plus de 2.500 points éco-citoyens répertoriés partout en France
  • Jusqu’à 50% de taux d’équipement dans les immeubles où CityLity est proposée

 

 

Après plusieurs mois de travail, d'études des retours de nos clients et de nos utilisateurs, nous avons le plaisir de dévoiler la V2 de notre application !

 

Créée par nos utilisateurs et nos clients, la V2 de CityLity au design nouveau, toujours plus intuitive, esthétique, actuelle et simple, intègre un fil d'actualité pour visualiser en un coup d'œil les informations et la vie de son immeuble. Une application recentrée sur la vie de quartier, ce qui entoure l’utilisateur, son environnement.

 

« Nous avons constaté que les utilisateurs apprécient particulièrement l'aspect pluridisciplinaire de l'application et que les utilisations qu'ils en ont, sont variées et très réparties : 20% de lien social au sein des immeubles, 30% d'utilisation dans la ville (point d'intérêts, éco-citoyen, "j'aime", etc.) et 50% pour signaler des incidents aux gestionnaires (dont 50% en ville et 50% dans l'immeuble). Les remarques de nos utilisateurs et clients ont été prises en compte avec la création de toutes les nouvelles fonctionnalités de cette V2 »déclare André May.

 

« Nous avons intégré aussi les souhaits de nos clients en affichant clairement leur marque avec la possibilité de coupler CityLity avec leurs informations » ajoute André May « Cette perspective nous ouvre de larges champs de développement de partenariat ».

 

 

La prochaine grande étape après la sortie de la V2 est la création de la web app, qui permettra d'accéder à CityLity depuis n'importe quel ordinateur sans passer par son mobile. Et nous annoncerons des partenariats majeurs dès début 2017.

 

 

 

CityLity, une application multiservice centrée sur l’individu et son environnement

 

Application mobile géo-localisée, Citylity a pour vocation de faciliter le quotidien de l’habitant, chez lui et dans sa ville. Centrée sur le citoyen et son environnement urbain, elle permet de connecter les individus d’une même communauté et les organisations pour simplifier leur communication : syndics, bailleurs sociaux, promoteurs immobiliers, mairies et bientôt les gestionnaires de bâtiments tertiaires. CityLity est disponible depuis fin Mars dans toutes les communes et villes de France et au Luxembourg depuis septembre.

 

Plusieurs acteurs majeurs du secteur de l’immobilier, Loiselet & Daigremont (syndic), Thierry Immobilier (syndic), groupe Arcade (bailleur), SACVL, un gestionnaire majeur d’appartements étudiants, Bouygues Immobilier commencent à déployer CityLity.

André May, co-fondateur de CityLity : « Nous avons l’ambition d’équiper tous les citoyens afin de faciliter leur quotidien, qu’ils se trouvent dans leur immeuble ou dans leur ville. CityLity est une application multiservice qui permet à chacun de bénéficier d’un réseau d’entraide dans son immeuble, de faciliter les échanges avec sa mairie ou son gestionnaire d’immeuble et de pouvoir géolocaliser en temps réel les points d’intérêts qui l’entourent. »

 

CityLity regroupe de nombreuses fonctionnalités qui simplifient la vie du citoyen en tout lieu. À titre d’exemple, l’application permet de déclarer un incident dans sa ville, de rechercher des commerces ou des parkings à proximité, de rendre un service à un voisin, etc. Elle peut notamment aider l’utilisateur à résoudre les difficultés du quotidien au sein d’une copropriété, ou encore à servir les intérêts des citoyens dans leur agglomération. CityLity se veut également un média de la ville vers le citoyen ou du gestionnaire d’immeubles vers l’habitant en l’informant mieux et en lui demandant son avis par le vote.

 

De nouvelles fonctionnalités

 

La plateforme CityLity permet désormais d’inscrire dans ses favoris plusieurs adresses. Ainsi, l’utilisateur peut ajouter plusieurs lieux sur un même profil (résidence principale, résidences secondaires, lieu de vacances, etc.) et d’un bouton « chez moi » qui est proposé aux clients bailleurs pour que leurs locataires puissent signaler des incidents dans leur appartement aussi bien que dans les parties communes de l'immeuble.

 

La recherche des points d'intérêts a été simplifiée : l’utilisateur peut afficher les points d'intérêts d'autres zones géographiques et plus seulement de l’endroit où il est géolocalisé. C’est pratique pour préparer un voyage ou un déplacement !

 

Et désormais, chacun peut consulter les points d'intérêts et autres de la ville sans inscription pour une plus grande fluidité.

Laisser un commentaire