Tribune – Carte vitale du logement du Plan Bâtiment Durable : trop théorique !

Le Plan Bâtiment Durable a tenté d’esquisser le futur "carnet numérique du logement" (loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte) qu’il a appelé “Carte Vitale du Logement”. Le résultat est trop théorique et ne permettra pas, selon nous, de massifier la rénovation énergétique des logements. Notre point de vue.

 

 

Carte vitale logement plan batiment durable

 

UN TRAVAIL RÉALISÉ TAMBOURS BATTANTS EN QUATRE MOIS

Le Plan Bâtiment Durable a choisi d’imprimer un rythme, à notre avis, trop rapide sur un sujet complexe, là où de nombreux acteurs travaillent déjà depuis des années comme The Shift Project, l'Association Promodul, Planète Copropriété...

La démarche pour produire ce rapport a été la suivante :

  • Environ 100 contributions (avant le 30 juin)
  • Une réunion plénière de 2 heures de présentation du pré-rapport (18 juillet)
  • 3 ateliers par groupes de travail de 2,5 heures (18 et 19 septembre)
  • Une réunion plénière de 2 heures de présentation du rapport final (24 octobre)

Le rapport final a été rédigé par les équipes de Pouget Consultants, de la région Nord-Pas-de-Calais et du Plan Bâtiment Durable.

QU’EST CE QUE LA CARTE VITALE PROPOSÉE PAR LE PLAN BATIMENT DURABLE ?

Du fait de la taille de ce rapport (71 pages), nous regrettons que l'information ne soit pas plus hiérarchisée ni plus lisible pour mettre en valeur les points clés.

Le parallèle entre “Carte Vitale du Logement” et  “carnet numérique du logement” (*) nous semble inadapté. Les rédacteurs se limitent à la rénovation énergétique alors que la loi s’appliquera également au neuf. Le rapport n’apporte pas de réponse sur ce point clé.

Les acteurs du numérique ont été oublié pour esquisser le futur “carnet numérique du logement”. La carte vitale du logement n’est -elle pas la convergence de deux expertises : celle des acteurs du bâtiment avec celle des acteurs du numérique (fournisseurs d'accès internet, logiciels audit, solutions domotique, objets connectés...) ?

Au bout du compte, nous avons des difficultés à donner le “pitch” de la carte vitale du logement proposée par le Plan Bâtiment Durable.

NOUS MILITONS POUR UNE APPROCHE PLUS PRAGMATIQUE ET ITÉRATIVE.

Nous pensons ainsi que la Carte Vitale du Logement peut rapidement dans un premier temps contenir les informations suivantes sur le logement :

  • ses caractéristiques générales,
  • stocker les données des DPE sous un format numérique,
  • ses documents (plan du bien, précédents diagnostics, règlement de copropriété, historique des factures énergétiques, rapport d'entretien de la chaudière, factures de fenêtres neuves, etc.),
  • la proposition automatique des bouquets de travaux à effectuer par ordre de priorité,
  • le suivi et la planification des travaux pour une bonne gestion du projet (fiches pratiques, étapes nécessaires, alertes…),
  • la collaboration entre les différents acteurs sur le projet (particuliers, diagnostiqueurs, artisans, architectes, conseils syndicaux…).
Et plus tard :
  • sa modélisation en 3D afin de visualiser ses caractéristiques énergétiques. Le particulier pourra ainsi revoir le modèle pour comprendre les travaux à effectuer ou éventuellement signaler des erreurs ou incohérences,
  • les remontées de capteurs (température, humidité, bruit, CO2, CO, etc.) afin de connaître ses performances et d’ajuster ses systèmes (chauffage, chauffe-eau, volets roulants, etc.) en temps réel.

Avec 2 millions de logements diagnostiqués par an, le DPE peut constituer la photographie de départ de cette plate-forme de rénovation énergétique.

SYNTHESE DE LA CARTE VITALE DU LOGEMENT DECRITE DANS LE RAPPORT DU PLAN BATIMENT DURABLE

Nous avons listé, de manière exhaustive, “l’ensemble des encadrés qui constituent la description complète de l’outil souhaité” fait dans le rapport du Plan Bâtiment Durable : télécharger le document 

Pour retrouver le rapport dans sa version complète, cliquer ici

Le rapport publié par le Plan Bâtiment Durable pour décrire la future carte vitale du logement (ou carnet numérique du logement) n’atteint pas son objectif, les conclusions sont trop théoriques.

Nous préférons une approche plus pragmatique avec les outils existants, notamment le DPE.
Retrouvez notre contribution au Plan Bâtiment Durable : cliquer ici

 

 

(*) Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte : le carnet numérique de suivi et d’entretien du logement mentionne l’ensemble des informations utiles à la bonne utilisation, à l’entretien et à l’amélioration progressive de la performance énergétique de ce logement. Le carnet numérique de suivi et d’entretien est obligatoire pour toute construction neuve dont le permis de construire est déposé à compter du 1er janvier 2017 et pour tous les logements faisant l’objet d’une mutation à compter du 1er janvier 2025.

 

Laisser un commentaire